Amérique latine

Les Etats d’Amérique latine ont signé plus de 650 accords commerciaux. Les différends investisseur-Etat ont majoritairement ciblés des pays de cette région. Environ 35% des litiges réglés au CIRDI concernaient un Etat d’Amérique latine, à la fin juin 2015.

L’Argentine à elle seule a été attaquée presque 60 fois, soit environ 9% des cas dans le monde, ce qui fait d’elle la nation la plus ciblée. Le Venezuela, le Mexique et l’Equateur figurent aussi parmi les dix Etats les plus ciblés dans le monde.

Des cas célèbres comme Chevron c. Equateur ou Pac Rim c. El Salvador ont pour origine de sérieux dégâts environnementaux causés par des multinationales. Philip Morris, de son coté, a attaqué l’Uruguay après la mise en œuvre de lois anti-tabac.

Par ailleurs, le Chili, le Mexique et le Pérou sont signataires du Partenariat transpacifique (TPP en anglais) avec neuf autres pays de la côte pacifique. Le chapitre sur l’investissement a révélé l’inclusion de clauses sur l’ISDS qui porteraient atteinte à la santé, l’environnement et d’autres garanties d’intérêt public.

Parmi les litiges les plus cités :

● Chevron (US) c. Equateur : en 2013, un tribunal d’arbitrage ordonna à l’Equateur de payer 106 millions de dollars américains à Chevron, pour rupture de contrat (TBI Etats-Unis – Equateur invoqué). Dans le même temps, dans le cadre d’un litige distinct, la plus haute instance judiciaire équatorienne a condamné le géant pétrolier à payer 9,5 milliards de dollars américains pour avoir déversé des milliards de litres de déchets toxiques dans la forêt tropicale. Les deux litiges sont en cours.

Occidental Petroleum Corporation « Oxy » (US) c. Equateur : en 2012, l’Equateur a été condamné à payer 1,77 milliard de dollars américains à l’investisseur, une entreprise d’exploration et de production pétrolière pour rupture de contrat. La peine a été réduite à un milliard de dollars américains en novembre 2015 (TBI Etats-Unis – Equateur invoqué).

● National Grid PLC (Royaume-Uni) c. Argentine : l’investisseur, une multinationale d’eau et d’électricité, a obtenu 50 millions de dollars américains en 2008 (TBI Argentine – Royaume-Uni invoqué).

(novembre 2015)

Yahoo | 3-sep-2019
A World Bank arbitration panel lowered an initial $8.7 billion award to US oil company ConocoPhillips as compensation for Venezuela’s 2007 expropriation of its assets to $8.5 billion.
Semana | 2-sep-2019
Aunque el fallo en el caso Glencore es el primero que se da ante el Tribunal de Arbitraje de la Ciadi, existen otros nueve inversionistas que adelantan demandas contra el Estado por incumplir los TLC y los acuerdos de protección a la inversión.
El Deber | 30-aoû-2019
El proceso inició por la reversión de la concesión minera en Mallku Khota de Potosí. La empresa demandaba el pago de 385,7 millones de dólares y el proceso inició en 2012.
La República | 28-aoû-2019
Al cierre del 2018 fueron 16 los casos que Perú tuvo ante el Centro Internacional de Arreglo de Diferencias Relativas a Inversiones (Ciadi), lugar hasta donde llegó luego de ser demandado por inversionistas de capital privado.
El Tiempo | 28-aoû-2019
El Centro Internacional de Arbitraje de Disputas Relativas a la Inversión, del Banco Mundial (Ciadi), le ordenó a Colombia devolver 19,1 millones de dólares a la minera Glencore por una sanción que en 2015 le había impuesto la Contraloría a esta empresa.
Reuters | 28-aoû-2019
A World Bank tribunal has ordered Colombia to repay a $19 million fine it levied on Glencore’s coal mining subsidiary Prodeco.
El Confidencial | 23-aoû-2019
Hace algo más de una semana, Colombia ha presentado ante el Ciadi una objeción a la jurisdicción para tratar de desactivar el arbitraje de 450 millones con Telefónica.
América Económica | 13-aoû-2019
La compañía ha elevado a 1.980 millones de dólares (unos 1.770 millones de euros al cambio actual) el valor del pleito que mantiene ante el Ciadi en el arbitraje que inició contra Perú por el megaproyecto del Gasoducto Sur Peruano (GSP) en aquel país.
Panam Post | 1er-aoû-2019
Canadian mining company Crystallex recently won a $1.4 billion judgment against the Venezuelan government, which nationalized its assets.
El Desconcierto | 17-jui-2019
La firma de este tratado de libre comercio obstaculizaría las acciones que apunten a cualquier transformación estructural.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 850