Stabilité financière

Le règlement des différends investisseur-Etat (ISDS en anglais) constitue une des plus grandes menaces dans l’optique d’une « re-régulation » de la finance. L’ISDS accorde des pouvoirs considérables aux firmes mêmes que la régulation de la finance devrait contrôler. Grâce à ce mécanisme, ces multinationales peuvent contourner les tribunaux nationaux et contester une loi dans un système de justice parallèle.

Les sociétés financières et non financières utilisent les clauses des accords commerciaux relatives à l’ISDS pour s’opposer à la régulation de la finance et aux mesures d’urgence concernant la stabilité financière.

Parmi les cas les plus connus :

• Investisseurs c. Argentine : quand le pays sud-américain a gelé les tarifs de l’eau et de l’électricité et a dévalué sa monnaie des suites de la crise financière de 2001-2002, il a été la cible d’une quarantaine de recours arbitraux provenant d’investisseurs divers, dont Suez, Vivendi (France) et Anglian Water (Royaume-Uni). Fin janvier 2014, l’Argentine a été condamnée à payer un total de 980 millions de dollars américains (TBI multiples invoqués).

• Poštová Banka (Slovaquie) & Istrokapital (Chypre) c. Grèce : la banque slovaque et son investisseur chypriote ont initié un recours arbitral contre la Grèce, suite à la restructuration de la dette souveraine et après avoir acheté des obligations d’État à bas prix. Mais la demande des investisseurs a été rejetée (TBI Grèce-Slovaquie & Chypre-Grèce invoqués).

• Saluka (Pays-Bas) c. République tchèque : le fonds d’investissement néerlandais a intenté un recours à l’ISDS contre le gouvernement tchèque car ce dernier n’avait pas renfloué les caisses d’une banque privée, dans laquelle l’investisseur avait des intérêts, de la même manière que les banques en partie détenues par ce gouvernement. Le plan de sauvetage des banques est apparu en réponse à une crise bancaire majeure. En 2006, l’investisseur a obtenu 236 millions de dollars américains en compensation (TBI Pays-Bas-République tchèque invoqué).

(mars 2020)

Live Mint | 14-mar-2018
Under international arbitration proceedings the final hearing of Cairn’s claim under the UK-India Bilateral Investment Treaty is scheduled for August 2018 in The Hague.
Webmanagercenter | 5-mar-2018
L’Etat tunisien doit dire officiellement s’il choisit le règlement amiable ou la solution arbitrale par le CIRDI.
Energy Voice | 1er-mar-2018
The tribunal found that Novenergia’s investments were achieving a reasonable rate of return. However, the tribunal held that it was sufficient for the claim to succeed that Novenergia could show “quantifiable prejudice” compared with its position when it initially made its investment.
Lexology | 1er-mar-2018
On 26 December 2017, the Commission published its decision that attacked the ECT claims brought by investors against Spain (and other EU states).
Mondaq | 1er-mar-2018
One tribunal could interpret the effect of legislative provisions differently to another. So while Eiser opens up the prospect of more claims, Blusun may narrow the basis for claims.
Clyde & Co | 1er-mar-2018
With the global financial crisis, solar power incentives schemes became unbearably costly and Spain repealed those incentives. Consequently, many investors brought arbitration claims under the Energy Charter Treaty.
South Centre | 19-fév-2018
Inconsistencies and even contradictions have emerged in dispute settlement decisions, sometimes at the expense of public good, sovereignty and financial and economic stability.
Business Day | 7-fév-2018
International mining companies, which include Randgold, Glencore and China Molybdenum, have said they will challenge the new law through international arbitration, and are lobbying Kabila not to sign it.
Money Control | 24-jan-2018
Cairn commenced international arbitration proceedings against India under the UK—India Bilateral Investment Treaty in 2015.
Economic Times | 19-jan-2018
The government has opposed Vodafone Group’s proposal to merge its two arbitration cases against India, and sought an injunction from Delhi High Court to stop the telco from proceeding with the second arbitration filed in the UK, saying it was an "abusive action".

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 150