Djibouti ratifie la Convention CIRDI pour encourager l’investissement
JPEG - 43.6 kb

China.org.cn | 12 juillet 2019

Djibouti ratifie la Convention CIRDI pour encourager l’investissement

Le gouvernement djiboutien a ratifié mardi en conseil des ministres la Convention de Washington instituant le Centre International de Règlements des différends relatifs aux investissements (CIRIDI).

Entrée en vigueur en 1966, la Convention CIRDI établit le cadre institutionnel et juridique pour le règlement des différends relatifs à des investissements étrangers. Elle a été élaborée pour faciliter les investissements entre pays en mettant à disposition une instance indépendante et apolitique pour l’arbitrage, la conciliation et la constatation des faits.

Le 12 avril 2019, Djibouti est devenu le 163ème pays à signer la Convention CIRDI. A ce jour, la Convention a été signée par 163 pays, parmi lesquels 154 l’ont également ratifiée.

"La ratification de cette convention va avoir pour effet de faciliter l’exécution des sentences arbitrales et permettra à notre pays de rester une destination de choix dans le monde pour les investisseurs", a indiqué un communiqué de la présidence djiboutienne.

Pour le ministre djiboutien de l’Economie et des Finances chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, l’adhésion de son pays au CIRDI fait partie d’une série d’actions entreprises par le gouvernement de Djibouti pour transformer le climat des affaires et des investissements, créer des emplois pour les jeunes et les femmes et stimuler la croissance économique du pays.

En effet, au cours de l’année écoulée, Djibouti a entériné six réformes dans divers domaines à savoir la création d’entreprises, le transfert de propriété, la protection des investisseurs minoritaires, l’obtention de prêts, l’exécution de contrats et le règlement de l’insolvabilité.

Ces réformes ont permis au pays d’enregistrer une progression de 55 rangs dans le classement mondial Doing Business 2019 sur le climat des affaires, publié en novembre 2018 par la Banque mondiale.

Classé l’an dernier au 154e rang mondial, Djibouti, qui arrive cette année en 99e place, figure non seulement parmi les 100 premières économies du monde mais surtout dans les 10 économies qui ont le plus progressé en vertu des critères d’évaluation de Doing Business.

Source: Agence de presse Xinhua

source: China.org.cn