Entre la Tunisie et la Suède, quel devenir pour l’affaire du groupe pétrolier, Lundin
JPEG - 92.9 kb

Espace Manager | 31 octobre 2016

Entre la Tunisie et la Suède, quel devenir pour l’affaire du groupe pétrolier, Lundin

En effet, le groupe pétrolier suédois, Lundin, a fait condamner la Tunisie à lui verser 20 millions d’euros (l’équivalent de 50 millions DT environ) de dédommagement devant le tribunal arbitral Cirdi, mais ne parvient pas à en obtenir le règlement.

En vertu de l’obligation de protection diplomatique, Stockholm a déjà demandé à Tunis d’exécuter la sentence, appuyé par l’Union européenne et les Pays-Bas, où est domiciliée une filiale de Lundin concernée par l’affaire.

Par contre, Tunis leur a demandé de convaincre le groupe d’abandonner sa créance à titre de don, ce que refuse catégoriquement Lundin qui menace de faire saisir des propriétés de l’Etat tunisien à l’étranger, et se prépare à rouvrir un front judiciaire.

Mais maintenant que les relations tuniso-suédoises ont retrouvé leur cours normal avec la réouverture de l’ambassade de la Suède à Tunis, fermée en 2001, on pourrait s’attendre à un arrangement ou un compromis à propos de ce problème.

source: Espace Manager