Naturgy gagne son arbitrage contre l’Egypte, condamnée à payer 1,7 md EUR

All the versions of this article: [English] [français]

JPEG - 77.9 kb

Romandie | 3 septembre 2018

Naturgy gagne son arbitrage contre l’Egypte, condamnée à payer 1,7 md EUR

Madrid (AFP) - Le groupe espagnol d’énergie Naturgy (ex-Gas Natural Fenosa) a annoncé lundi avoir gagné son arbitrage devant la Banque mondiale contre l’Egypte, condamnée à payer 1,7 milliard d’euros pour avoir coupé l’approvisionnement en gaz de son usine de liquéfaction de Damiette.

En Bourse, cette annonce était saluée par les investisseurs et le titre progressait de 3,16% à 23,86 euros vers 09H15 GMT, dans un marché en légère hausse de 0,13%.

Présenté en 2014 devant le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) de la Banque mondiale, l’arbitrage "condamne l’Egypte au paiement de 2,013 milliards de dollars (plus de 1,7 milliard d’euros), après impôts et avant intérêts", indique Naturgy dans son communiqué.

"Naturgy espère que cet arbitrage permettra de trouver un accord global et de mettre en valeur son investissement en Egypte à travers un accord commercial et le rétablissement de la fourniture de gaz à l’usine", poursuit le groupe espagnol.

Entrée en service en 2004, l’usine de liquéfaction de Damiette, contrôlée par Naturgy et l’italien Eni, avait vu son approvisionnement en gaz coupé en 2014.

source: Romandie