litiges investisseurs-état

Le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États (RDIE) désigne une modalité d’arbitrage des conflits émergeant dans le cadre d’accords d’investissement internationaux selon laquelle les entreprises de l’une des parties sont autorisées à poursuivre en justice le gouvernement de l’autre partie. Ceci signifie qu’elles peuvent porter plainte et réclamer des dommages et intérêts. De nombreux traités d’investissement bilatéraux et chapitres sur l’investissement d’ALE incluent des dispositions autorisant ce mécanisme si les bénéfices escomptés par l’investisseur ont été négativement affectés par une mesure prise par le pays hôte, telle que le changement d’une politique publique. Le différend est généralement arbitré non pas par un tribunal public, mais par une cour privée. Ces affaires sont généralement traitées par le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Banque mondiale), la Chambre de commerce internationale, la Commission des Nations Unies sur le droit commercial ou la Cour internationale de justice.

Le RDIE est un sujet qui suscite à l’heure actuelle un vif intérêt car il cristallise une forte opposition de la part de citoyens préoccupés par les négociations du TTIP entre l’UE et les États-Unis, les discussions sur l’Accord de partenariat transpacifique et l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’UE.

S2B | 16-fév-2018
The undersigned organisations take the position that it is advisable to break away from the fundamentally flawed and increasingly controversial ISDS system.
TNI | 16-fév-2018
We call on the EU and Indonesia to use the CEPA negotiations to design an investment chapter that prioritises equitable and sustainable development.
Politheor | 15-fév-2018
Why are countries so gripped in their quest for economic growth that they are empowering multinational corporations at the expense of their citizens ?
African Law Business | 14-fév-2018
South Africa’s new arbitration law came into force at the end of 2017. Now lawyers and clients alike will have to see if it lives up to its promises.
Friends of the Earth Europe | 13-fév-2018
In September 2017, the investor filed a €500 million ISDS claim against the Republic of Croatia at an arbitration tribunal because the "state [had taken] away their development licences"
CCSI | 12-fév-2018
Evidence suggests that the inclusion of ISDS in investment treaties may not actually be effective, or optimally effective, while at the same time, ISDS imposes significant costs on the sustainable development objectives of states.
Cision | 12-fév-2018
Frozen assets secure a US$520 million award against Republic of Kazakhstan.
Yonhap News Agency | 12-fév-2018
South Korea’s trade ministry said Monday it will seek ways to better protect investor rights from arbitrary regulations when holding talks with China to expand the scope of the two countries’ free trade agreement (FTA) to the service and investment sector.
Cronista | 9-fév-2018
El consorcio Kuntur Wasi integrado por el holding argentino Corporación América y la empresa peruana Andino Investment Holding iniciará un proceso de arbitraje internacional contra Perú, luego de no lograr un acuerdo en una mediación local por la cancelación de un contrato para construir un aeropuerto de u$s 520 millones en la región de Cusco.
La Tribune Afrique | 9-fév-2018
Plusieurs sociétés minières internationales réclament 3,3 milliards de dollars au Kenya auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 2260