litiges investisseurs-état

Le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États (RDIE) désigne une modalité d’arbitrage des conflits émergeant dans le cadre d’accords d’investissement internationaux selon laquelle les entreprises de l’une des parties sont autorisées à poursuivre en justice le gouvernement de l’autre partie. Ceci signifie qu’elles peuvent porter plainte et réclamer des dommages et intérêts. De nombreux traités d’investissement bilatéraux et chapitres sur l’investissement d’ALE incluent des dispositions autorisant ce mécanisme si les bénéfices escomptés par l’investisseur ont été négativement affectés par une mesure prise par le pays hôte, telle que le changement d’une politique publique. Le différend est généralement arbitré non pas par un tribunal public, mais par une cour privée. Ces affaires sont généralement traitées par le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Banque mondiale), la Chambre de commerce internationale, la Commission des Nations Unies sur le droit commercial ou la Cour internationale de justice.

Le RDIE est un sujet qui suscite à l’heure actuelle un vif intérêt car il cristallise une forte opposition de la part de citoyens préoccupés par les négociations du TTIP entre l’UE et les États-Unis, les discussions sur l’Accord de partenariat transpacifique et l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’UE.

Inequality.org | 17-jan-2020
NAFTA 2.0 cleared another hurdle as the U.S. Senate approved the trade deal with bipartisan support.
Dhaka Tribune | 17-jan-2020
Now that the February 23 deadline for the court directive to pay Tk2,000 crore audit dues to the telecom regulator looms, Telenor hopes that the ongoing audit dispute can be settled without resorting to international arbitration.
Blue Radio | 16-jan-2020
En Colombia, Uber se atribuyó la facultad de imponer tarifas por encima de la autoridad competente, violando el Código Penal y también leyes del transporte.
Macleans | 15-jan-2020
A Canadian mining exec’s decades-long tussle with Kazakhstan is finally over. He was awarded nearly $53 million.
Hankyoreh | 15-jan-2020
KTurbo claims US government violated terms of KORUS FTA, after US court judged that the company violated place of origin rules.
CIAR Global | 14-jan-2020
La compensación concedida a Luksic y Barrick ascendía a 4.087.000 millones de dólares por la denegación del arrendamiento minero, más intereses hasta la fecha de la adjudicación de 1.753.000 millones.
Hankyoreh | 14-jan-2020
South Korea has concluded no fewer than 99 investment agreements that allows paper companies to take advantage of investor-state dispute system.
IAReporter | 13-jan-2020
The US-based ridesharing services platform Uber Technologies and its Colombian subsidiary, Uber Colombia, have threatened to initiate arbitration proceedings against Colombia under the Colombia-US Trade Promotion Agreement.
CCFD-Terre Solidaire | 13-jan-2020
At a time when 3,400 trade and investment agreements protect the interests of transnational corporations, there is no international treaty requiring them to uphold human rights and environmental protection.
GlobeNewswire | 13-jan-2020
The dispute arises out of certain acts and omissions of the United Republic of Tanzania, relating to the SMP Gold Project, says the company.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3290