Europe

Les Etats membres de l’Union Européenne ont signé plus de 1500 accords commerciaux avec des pays tiers, en plus de 200 traités bilatéraux d’investissement (TBI) signés entre eux. Les Etats non membres de l’UE sont signataires de plus de 700 accords commerciaux. La plupart de tous ces accords contiennent des clauses de règlement des différends investisseur-Etat (ISDS en anglais).

L’UE en tant que telle a seulement ratifié un accord incluant l’ISDS, le Traité sur la charte de l’énergie (ECT en anglais), dont sont signataires 52 Etats européens et d’Asie Centrale. L’UE est également en phase de ratification d’accords commerciaux globaux avec le Canada (CETA) et Singapour, tous deux contenants des dispositions prévoyant la mise en place de l’ISDS. De plus, l’UE est en train de négocier des traités commerciaux avec les Etats-Unis (TTIP), l’Inde, la Malaisie, le Vietnam et beaucoup d’autres pays d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie et du Pacifique.

Si tous les litiges initiés par des Etats membres de l’UE étaient regroupés en un seul bloc, l’Union européenne aurait été à la source du plus grand nombre de différends ISDS dans le monde (300 cas émanant de 28 Etats membres en 2014). Seules 11% des décisions en faveur d’investisseurs de l’UE ont été rendues publiques. Elles représentent un montant officiel de 3,5 milliards d’euros. Les Etats européens dans leur ensemble ont été ciblés dans 46% des cas (2013).

Fin 2014, le nombre de litiges intra-UE s’élevait à 99, soit environ 16% des cas dans le monde, la moitié d’entre eux en vertu de l’ECT.

Dans l’ensemble, la République tchèque, l’Espagne et la Pologne figurent parmi les 10 Etats les plus ciblés. Les investisseurs originaires des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, de l’Espagne et de la Suisse figurent parmi ceux qui ont initiés le plus différends.

Parmi les litiges les plus connus :

● Yukos (Ile de Man) c. Russie : les actionnaires principaux de la compagnie d’exploitation de pétrole et gaz naturel ont obtenu 50 milliards de dollars américains en 2014 (ECT invoqué).

Eureko (Pays-Bas) c. Pologne : règlement à l’amiable de l’ordre de deux milliards d’euros en faveur de l’investisseur, un géant de l’assurance (2005) (TBI Pays-Bas - Pologne invoqué)

Ceskoslovenska Obchodni Banka (République tchèque) c. République slovaque : l’investisseur, une des plus grandes banques commerciales tchèque, a reçu 553 millions d’euros de dommages-intérêts en 2004 (TBI République slovaque - République tchèque invoqué).

(mars 2016)

Lexology | 16-aoû-2017
In the last few months, the long-lasting dispute between Mr Pey Casado and the Foundation Presidente Allende and the Republic of Chile has seen numerous developments.
Business Monkey | 3-aoû-2017
The Government of Spain has submitted to international arbitration tribunal ICSID appeal against the ruling which condemned him to pay 128 million euros plus interest to the British firm Eiser Infrastructure.
CIAR Global | 2-aoû-2017
España busca la anulación del laudo del arbitraje iniciado por Eiser Infrastructure Limited y Energía Solar Luxembourg que le condena a una indemnización de 128 millones de euros por las subvenciones energéticas.
American Lawyer | 1er-aoû-2017
Litigation funder Burford Capital stands to take home roughly $140 million from a $324 million recovery against the government of Argentina.
Volterra Fietta | 26-jui-2017
The data lead to the inexorable conclusion that the European Commission’s declaration that “investment treaty arbitration is dead” is wrong by a ratio of over 1:3,000.
Lexology | 26-jui-2017
One should be cautious with jumping to conclusions for the still pending Spanish ECT cases.
Reuters | 26-jui-2017
The World Bank’s arbitration tribunal has ordered Argentina to pay $320 million plus interest and legal fees to Spanish travel group Marsans for expropriating its airline Aerolineas Argentinas SA in 2008.
Kapitalis | 26-jui-2017
Le Cirdi a rendu son verdict : l’Etat tunisien s’est rendu coupable de violation du droit de propriété d’ABCI sur la Banque franco-tunisienne (BFT)
CETRI | 24-jui-2017
De plus en plus de voix s’élèvent en Europe contre les accords de libre-échange, y compris au sein des parlements. Ces critiques annoncent-elles une rupture ? Pour mesurer la portée et les limites de ces accords, il vaut la peine de s’intéresser à leurs impacts dans le Sud ainsi qu’aux résistances qu’ils y ont suscitées.
Nasdaq | 24-jui-2017
Citigroup offered US$200m of Argentina bonds for sale as part of an arbitration agreement to help settle the sovereign’s obligations to French oil company Total.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 610